Nos Projets

Cette formation, entièrement modulaire, s’adresse à des professionnels et à des étudiants souhaitant acquérir des connaissances et compétences dans les domaines des Data Sciences (statistiques, Machine Learning, fouille de données, etc) afin d’appréhender la problématique du traitement de (grandes) masses de données aujourd’hui.

Les enseignements sont dispensés par des enseignants-chercheurs et des chercheurs du Laboratoire de Physique de Clermont (LPC), du Laboratoire d’Informatique, de Modélisation et d’Optimisation des Systèmes (LIMOS) et du Laboratoire de Mathématiques (LMBP). La formation s’appuie directement sur les recherches conduites dans ces trois laboratoires, en particulier elle bénéficie de l’implication de plusieurs de ses intervenants dans des expériences scientifiques internationales devant gérer et analyser de grandes masses de données.
Ce diplôme est proposé par la voie de l’apprentissage et de l’alternance par l’école Sciences industrielles et technologie de l’information du Conservatoire National des Arts et Métiers (Cnam) – Paris.
Cette formation est labellisée par le Pôle de compétitivité Céréales Vallée.
Des étudiants de l’enseignement supérieur, spécialisés dans le domaine du végétal ont pu, directement, échanger avec des chercheurs d’Instituts et des spécialistes d’entreprises sur les besoins futurs attendus par les filières du végétal et en particulier, des filières céréalières.
Cette thèse a pour but d’étudier l’organisation de l’espace génique à l’échelle d’un chromosome entier ainsi que la relation entre structure du génome et fonction / régulation des gènes et l’évolution des gènes homéologues dans un contexte polyploïde.
Cette thèse a pour objectif principal de contribuer à caractériser les bases génétiques et moléculaires de la résistance du blé tendre à la fusariose de l’épi.
Cette thèse vise à comprendre le variabilité du comportement de l’amidon et des parois végétales du maïs fourrage au cours du processus de fermentation dans l’ensilage, puis dans le rumen et d’en déduire la valeur nutritive de l’ensilage de maïs et sa variabilité .
Cette thèse s’inscrit dans le projet collaboratif NutriPan « optimisation des qualités nutritionnelles du pain type 80 par l’étude des impacts des technologies de panification » labellisé par Céréales Vallée.
Au sein de ce projet, les travaux de thèse visent à tester et/ou confirmer de nombreux paramètres de contrôle de la synthèse des composés de Maillard dans les produits de panification. Le risque associé à l’ingestion de ces composés, et particulièrement des mélanoïdines, sera également évalué.
Cette thèse vise à développer des outils d’analyse de l’épigénome chez les espèces cultivées en s’appuyant sur l’expertise du GReD acquise sur la plante modèle Arabidopsis.thaliana.
Cette thèse a permis d’étudier le rôle d’un mécanisme de signalisation/régulation, appelé voie ubiquitine/protéasome, dans les phases de développement du grain de blé.
Cette thèse a pour but d’étudier l’organisation du gène à l’échelle d’un chromosome entier ainsi que la relation entre structure du génome et fonction/régulation et l’évolution des gènes homéologues.