Nos Projets

Nous favorisons le rapprochement entre nos adhérents autour de projets collaboratifs innovants de différentes natures.

Les projets de recherche rassemblent les entreprises et les centres de recherche autour de sujets d'intérêts communs. Nous accompagnons des projets industriels afin de donner la possibilité à des entreprises de s'implanter ou de se développer sur leur territoire. Grâce aux projets de formation, nous valorisons les filières de formation liées au végétal et aux grandes cultures. Nous accompagnons aussi nos adhérents dans leur recherche de partenariats à l'international.

Projet de recherche de 3 ans et 4 mois, démarré le 1er septembre 2007, il a été labellisé par le Pôle de compétitivité Céréales Vallée et a reçu des soutiens financiers du Fonds Unique Interministériel, de la Région Auvergne, du Conseil Général du Puy de Dôme, du Conseil Général de la Haute-Loire et de Clermont - Communauté.
Promouvoir une nouvelle espèce de Cotesia comme premier agent de lutte biologique contre la sésamie du maïs.

Contrôle de la fréquence de recombinaison méiotique pour accélérer l'innovation variétale chez les espèces cultivées polyploïdes
Le projet DEMETHER vise à utiliser des sous-produits issus de l’agriculture pour leur pouvoir isolant afin d'isoler les bâtiments existants par des panneaux constitués de ces sous-produits.
Cette formation, entièrement modulaire, s’adresse à des professionnels et à des étudiants souhaitant acquérir des connaissances et compétences dans les domaines des Data Sciences (statistiques, Machine Learning, fouille de données, etc) afin d’appréhender la problématique du traitement de (grandes) masses de données aujourd’hui.

Les enseignements sont dispensés par des enseignants-chercheurs et des chercheurs du Laboratoire de Physique de Clermont (LPC), du Laboratoire d’Informatique, de Modélisation et d’Optimisation des Systèmes (LIMOS) et du Laboratoire de Mathématiques (LMBP). La formation s’appuie directement sur les recherches conduites dans ces trois laboratoires, en particulier elle bénéficie de l’implication de plusieurs de ses intervenants dans des expériences scientifiques internationales devant gérer et analyser de grandes masses de données.
Le projet Environnement Performance Santé (EPS) envisage de réduire à court terme de 15 à 30% les émissions de méthane entérique des ruminants par simple action sur l’alimentation animale et sans surcoût pour l’éleveur ou le consommateur.
D’une durée de 30 mois, il rassemble trois partenaires majeurs de l’alimentation animale bovine, et répond à la priorité sectorielle « amélioration des intrants pour l’alimentation animale » de l’Appel à Projets industrie et agriculture éco-efficientes en améliorant l’efficacité de l’aliment et en réduisant les émissions de gaz à effet de serre.
Dans le cadre de son développement à l’international, le Pôle de compétitivité Céréales Vallée s’est associé à l’ARIST pour préparer les partenariats futurs avec l’Europe.
Il vise à explorer la diversité des enzymes produites par les champignons au cours de leur interaction avec les plantes pour ensuite identifier des voies de déconstruction enzymatique de la biomasse. Outre l’identification de nouveaux outils pour la chimie verte, le projet permettra de comprendre comment les champignons symbiotiques ou phytopathogènes modifient les parois végétales pour s’établir dans les tissus de l’hôte.
De nouvelles technologies pour accroître la variété des semences, plus résistantes, moins polluantes, et mieux adaptées aux besoins des consommateurs.
Concevoir des blés et des pains spécifiques pour résoudre la sensibilité non cœliaque au gluten