Nos Projets

Cette formation, entièrement modulaire, s’adresse à des professionnels et à des étudiants souhaitant acquérir des connaissances et compétences dans les domaines des Data Sciences (statistiques, Machine Learning, fouille de données, etc) afin d’appréhender la problématique du traitement de (grandes) masses de données aujourd’hui.

Les enseignements sont dispensés par des enseignants-chercheurs et des chercheurs du Laboratoire de Physique de Clermont (LPC), du Laboratoire d’Informatique, de Modélisation et d’Optimisation des Systèmes (LIMOS) et du Laboratoire de Mathématiques (LMBP). La formation s’appuie directement sur les recherches conduites dans ces trois laboratoires, en particulier elle bénéficie de l’implication de plusieurs de ses intervenants dans des expériences scientifiques internationales devant gérer et analyser de grandes masses de données.
Annotation structurale et fonctionnelle automatique des génomes de plantes couplée à un système d'information
Outil bioinformatique intégré pour la Sélection Assistée par Marqueurs
Le projet Floting Route vise à créer un nouvel outil d’aide à la gestion des flux de céréales, en vue d’optimiser ces flux, de réduire leurs coûts ainsi que leur empreinte carbone. Il est porté par Services Coop de France et soutenu par l’ADEME.
Des outils pour comparer les génomes afin de mieux comprendre l’évolution des plantes et des animaux depuis leurs ancêtres communs.
Dans le cadre de son développement à l’international, le Pôle de compétitivité Céréales Vallée a accueilli la société Indienne Avesthagen.
Des étudiants de l’enseignement supérieur, spécialisés dans le domaine du végétal ont pu, directement, échanger avec des chercheurs d’Instituts et des spécialistes d’entreprises sur les besoins futurs attendus par les filières du végétal et en particulier, des filières céréalières.
Conception et développement d'un système de prévision de rendement et d’aide à la décision par modélisation au niveau parcellaire, appliqué au blé
Cette thèse a pour but d’étudier l’organisation de l’espace génique à l’échelle d’un chromosome entier ainsi que la relation entre structure du génome et fonction / régulation des gènes et l’évolution des gènes homéologues dans un contexte polyploïde.
Cette thèse a pour objectif principal de contribuer à caractériser les bases génétiques et moléculaires de la résistance du blé tendre à la fusariose de l’épi.